Éditorial 2016 – Le mot du président

 

Chaque structure composante de l’UFUTA est une aventure humaine extraordinaire. Proposer à des milliers de personnes d’augmenter leurs savoirs, leurs cultures et élargir leurs horizons est une noble tâche. Chaque président, chaque directeur des Universités du Temps Libre et Universités Inter-Âges, ou équivalent, œuvrent sans relâche avec leurs équipes, pour permettre chaque année à leurs étudiants, de suivre cours et conférences multiples. Je voudrais remercier chaleureusement chacun d’entre vous et vous faire part de ma plus grande estime. Je voudrai également que vous sachiez que l’UFUTA est prête à vous accompagner tout au long de l’année universitaire, en vous offrant aides et conseils. N’hésitez pas à nous contacter.

Le conseil d’administration que je préside souhaite mettre en place un projet intitulé UFUTA ambition 2020. Vous en trouverez sur ce site les grandes lignes. Je souhaite que chacun d’entre vous considère l’UFUTA comme la maison commune, l’union des compétences, des idées et des innovations. Partageons nos réussites, aidons-nous les uns les autres de nos expériences y compris les malheureuses, pour que chacun puisse trouver des idées de projets et conseils pour les mettre en place. C’est cela la force de l’UFUTA. Notre bulletin de liaison doit en être le vecteur, ce site internet également.

L’UFUTA doit également rendre des services à ses adhérents et au-delà aux adhérents des structures, c’est-à-dire vos étudiants. C’est l’objectif du projet UFUTA ambition 2020 que le CA est en train d’élaborer. Nous allons également le construire ensemble, et nous utiliserons une journée des présidents pour ce faire.

Après avoir reçu la reconnaissance de notre existence et de notre rôle, à travers la convention multipartite signée en 2015, nous demandons maintenant la reconnaissance financière de l’État. Nous en reparlerons.

Œuvrer pour le dynamisme de l’UFUTA et son développement, tout en contribuant au vôtre à tout niveau, telle est l’ambition qui anime mon mandat. Je considèrerai avoir réussi lorsque chaque structure adhérente ne se posera plus la question de savoir pourquoi elle reste membre, mais au contraire, fière de participer à une grande aventure, elle invitera d’autres structures voisines à nous rejoindre.

Excellente année universitaire.

Stéphane Ravaille